Séminaire 2019-2021 : Qu’est-ce qu’un fait établi ? Comment se trompe-t-on ?

La remise en cause de « faits » établis dans le monde académique pose la question des critères de validation et des méthodes d’établissement des faits. Y a-t-il une méthode universelle pour dire ce qui est vrai ou chaque discipline a-t-elle ses propres critères spécifiques pour décider des limites des énoncés acceptables ? Est-ce que la façon d’établir les faits ou la manière de les énoncer a changé ? Nous souhaitons faire le point sur ce qu’est un fait établi dans différentes disciplines. A travers l’organisation d’une série de séminaires dans différentes disciplines, le séminaire itinérant du Centre d’Alembert permettra d’interroger la légitimité et la fécondité du doute ainsi que ses limites à l’heure des « faits alternatifs » et des manipulations de l’information sur des sujets traités dans le monde académique.


Séance 1 : Qu’est-ce qu’un fait en science du climat ?
21 novembre 2019
Pascal Yiou, directeur de recherche au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement et Hélène Guillemot, Chercheuse au CNRS, Centre Koyré


Séance 2 : Éthique et intégrité scientifique dans le domaine biomédical : normes, fiabilité, confiance
28 janvier 2020
Annick Jacq, microbiologiste, chercheuse au CNRS, Institut de Biologie Intégrative de la Cellule, Université Paris-Saclay et Léo Coutellec, Maître de Conférences en épistémologie et éthique des sciences contemporaines, Responsable de l’équipe « Recherches en éthique et épistémologie » (R2E), Université Paris-Saclay, INSERM, CESP U1018 ; Membre du Conseil pour l’éthique de la recherche et l’intégrité scientifique (POLETHIS) et de l’Espace de réflexion éthique Ile-de-France


Séance 3 : L’observation permet-elle des découvertes fiables ? l’exemple de l’astrophysique
3 mars 2020
Marc Ollivier, Astronome, directeur de l’Institut d’Astrophysique Spatiale d’Orsay, Université Paris-Saclay et Florent Robinet, Chercheur au CNRS, IJCLab (Laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie), Université Paris-Saclay


Séance 4 : Qu’est-ce qui fait preuve en mathématiques ? Pratiques de recherche et de publications au XIXe siècle.
23 novembre 2020
Emmylou Haffner, Docteure en histoire des mathématiques de l’Université Paris Diderot, et actuellement post-doctorante au Laboratoire de Mathématiques d’Orsay et
Caroline Ehrhardt, Maitre de conférences en histoire des sciences à l’université Paris 8, membre de l’IDHE-S (UMR 8533)


Séance 5 : Comment établit-on un fait en physique ?
19 janvier 2021
Florent Robinet
Chercheur au CNRS, IJCLab (Laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie), Université Paris-Saclay
Emanuel Bertrand
Maître de conférences à l’ESPCI Paris-PSL (Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles), Chercheur en histoire des sciences au Centre Alexandre-Koyré (CNRS-EHESS-MNHN)


Séance 6 : Entre amplification et disqualification de la parole scientifique. Les médias font-ils écran ou sont-ils un écran pour la science ?
9 février 2021
Jean-François Ternay, enseignant-chercheur, Université de Paris, Master Sciences et Médias Sylvestre Huet, journaliste scientifique, blog : http://huet.blog.lemonde.fr/